Crash-Test Rouges à Lèvres Mats

En cette saison AH17/18, question « Beauté « , les  rouges à lèvres mats sont à l’honneur. Sujet de prédilection d’Harper depuis une décennie, c’est l’occasion pour la rentrée d’Harper de créer une nouvelle rubrique Beauté. Attention, cette rubrique ne sera pas l’objet de tutoriels lourds et complexes que je laisse à la jeune génération hypnotisée par le contouring de Kim K. Harper aime la simplicité et le naturel.

Ma consommation effrénée de rouges à lèvres mats me permet de vous proposer un crash-test sur les nouveautés de la saison. La couleur n’en sera pas le sujet. Non cet article va enfin mettre un point sur les « i » des textures mates.

Globalement et depuis toujours, les textures mates sont asséchantes, d’une part lorsque vous les portez et d’autre part dans les jours qui suivent. En comparaison, le désert du Namib devient alors une vaste blague de sécheresse.

Mais dans l’offre de cette saison majoritairement sous la forme de gloss avec embout pour l’application, certains produits sortent définitivement du lot et nous offrent enfin confort et hydratation.

La palme d’or revient au Rouge Dior Liquid Matte.  Lorsque l’application à l’embout rebute, ici c’est simple. Pas autant qu’avec un raisin classique certes mais l’ergonomie de l’embout rend l’application propre et nette que l’on peut compléter par un trait de crayon  pour uniformiser le contour. L’intensité des pigments est à son apogée et la tenue plus que remarquable. Enfin, une fois démaquillées, vos lèvres restent hydratées.

Le Powermatte Lip Pigment de Nars arrive en seconde position. D’une part, l’embout est basique et pas vraiment fonctionnel et d’autre part, une sensation d’assèchement des lèvres apparait après son utilisation. En revanche, question tenue et intensité des pigments, il équivaut au Liquid Matte de Dior.

Par contre, le tatouage Couture d’Yves Saint- Laurent est à bannir. Le petit embout complexifie l’application. Le produit s’assèche à l’application, ce qui n’est pas le cas des produits Dior et Nars. La tenue est faible et question intensité, la couleur s’éteint quasiment immédiatement. Une sensation de déshydratation s’installe également dès l’application. Alors oublions cette référence.

Je ne peux conclure cet article sans citer un produit d’une marque discrète au luxe peu ostentatoire: le Rouge Clinique Pop Matte.

Il s’agit d’un raisin classique à la texture ultra-lissante, à la tenue sans faille et au confort optimal. Voilà une formule qui offre intensité de couleurs et une hydratation des lèvres inégalée sur le terrain des rouges à lèvres mats. Il est indispensable de l’avoir.

Compte tenu de l’intensité forte des pigments de ces rouges, un conseil avisé me vient à l’esprit pour un maquillage en parfaite symbiose. Utilisez la base de teint Impearlious By Terry et un blush abricot ou corail – Blush Volupté YSL Bohemian 9, Dior Blush Coral Cruise ou Coral Croisette ou le célèbre Blush Nars Orgasm – pour un teint frais et lumineux qui rééquilibre l’effet « terreux » que peut donner le rouge à lèvres mat.

Si ceci n’était pas un tutoriel simple, alors…