Printemps/Eté 2016: Prêt-a-Porter Homme PARIS #1

En voiture Simone! C’est reparti pour la 3ème semaine des défilés Homme PE16 Homme: Paris.

La journée du 24 Juin a commencé tranquillement, dans la quiétude  de marques qui maîtrisent leur identité et leur créativité. Valentino, Lemaire, Raf Simons et Haider Ackermann étaient entre autres au programme et nous ont tenus loin de l’excentricité italienne vaine des jours précédents.

Valentino nous offre une maitrise parfaite de ce qui fait leur succès: savant dosage d’imprimés, placés ou all-over; une gamme de couleurs suave mais contrastée; l’utilisation du vestiaire street et plus particulièrement de la veste militaire  et du camo chers à la marque ; et enfin des pièces infiniment « normales ».  On sent plusieurs influences fortes dans cette collection:  l’imprimé tropical, le retro 50’s version USA, l’inspiration graphique amérindienne, le denim… la liste est longue mais le constat est simple:  ça marche. Tout est cohérent, pas de dissonance, rien d’ostentatoire mais un style immédiatement  et irrémédiablement portable.

Source: Style.com

S’il est bien un créateur qui évoque l’évasion et les grands espaces, c’est bien Haider Ackermann. Et une fois n’est pas coutume, j’ai été transportée dans des contrées sauvages reculées. Mais ce qui m’a le plus frappé dans ce défilé, c’est ce je ne sais quoi de féminin. Depuis le début des défilés homme PE 2016, on ne cesse de parler de mélange des genres et de détournement de vestiaires.  Je crois que Monsieur Haider Ackermann est celui qui a réussi l’exercice avec virtuosité. Aucune de ses silhouettes ne renvoie à des déguisements et cependant un masculin et un féminin s’en dégagent avec finesse.

Source: Style.com

Enfin pour conclure cette première journée et rebondir sur la mutation annoncée du pantalon vue à Londres il y a une dizaine de jours, je finirai sur la présentation de Raf Simons. Conceptuelle certes mais mettant en avant une silhouette dont les volumes évoluent. Les hauts s’étriquent et se raccourcissent au profit de bas qui s’élargissent, avec une belle déclinaison de trenchs/imperméables. Un petit vent de fraicheur annoncé…

Source: Style.com