Après Les Eléphants Bleus, Le Coup de G—– d’Harper

Work is overrated, dit l’adage. Indubitablement. Mais la nécessité économique nous rattrape tous et a donc rattrapé Harper fin Septembre. Nouveau job, nouvel emploi du temps. Et un blog qui s’endort…

Trois mois après la rentrée et en cette période symbolique de fin d’année, Harper reprend la plume.  Pour un coup de gueule.

Après une parenthèse enchantée dans une contrée à l’exotisme insoupçonné par l’auteure, l’Inde, où éléphants bleus, couleurs chatoyantes, sourires bienveillants, savoir-vivre et savoir-être accueillent généreusement l’étranger, l’humeur d’Harper était au beau fixe et il était temps de reprendre le fil de la mode et de chercher un peu de légéreté et de ravissement dans un univers censé vous rendre la vie simplement jolie.

Voilà donc Harper lancée dans une revue de presse endiablée!

Dans un magazine glamoureux, on vous annonce dès la page 25 le nouveau snobisme approuvé par la rédaction (c’est dire comme c’est crucial): la chemise victorienne. Normal… Caroline de Maigret la porte.
Pour rappel: la chemise victorienne se caractérise par des plastrons, des dentelles, des cols montants et des manches longues entre autres. Sauf mon respect pour la perfide Albion et la Grande Reine Victoria, qui a envie de ressembler à Mademoiselle Eva Beadle, l’institutrice de Walnut Grove dans la petite maison dans la prairie?   Vieilles dentelles m’inspirent Arsenic. Harper se renfrogne. Le Folk n’est pas mort. Hélas!
Mon manifeste pour 2016: le retour de la vraie chemise aux matières craquantes, aux formes structurées ou déconstruites et à l’épure.

Si vous avez 11mn13s à perdre, ne les perdez pas à regardez « Once and Forever » , le nouveau film d’un de nos grands couturiers que je respecte enormément par ailleurs. Hormis peut-être les 10 premières secondes quand Kristen Stewart entame « Cocorico, Cocorico, qui a vu Coco? ».  Poilade assurée.
Marre de ces films tellement attendus.

Au rayon des collabs, nous avons ce cher Jean-Charles de Castelbajac chez Petit bateau qui nous re-sert ses couleurs primaires. Lui aussi a été rattrapé par la réalité économique.
Attention branchés s’abstenir.

 

Capture d’écran 2015-12-17 à 22.24.53
Source: Petit Bateau

Si vraiment vous ne résistez pas, la robe en 100% coton vous coûtera la modique somme de 150 euros. C’est normal, elle  est coupée dans le biais.

Par contre,  j’ai eu un vrai coup de cœur pour la collab Eastpack x House of Hackney. Quand la tapisserie chargée des manoirs britanniques  et les tapis persans s’invitent sur un grand basique … A mon grand regret,  c’est dejà en rupture !!!  Désolée de vous avoir donné envie. Vous économiserez 200 euros si ça peut vous consoler.

 

Capture d’écran 2015-12-17 à 22.38.34
Eastpack x House Of Hackney

 

Si vous êtes en panne d’inspiration musicale, un magazine envieux vous offre la playlist de Gabriel Kane Day-Lewis, fils de …  et de…. . Attention c’est du lourd.  Allez savoir si vous serez touché par le côté régressif assumé du bambin.  Oui, il écoute Justin Bieber. Sincèrement, on s’en contre-fiche de sa playlist!!!  Comment peut-on parler de passion musicale quand on sait que le rejeton fait partie des VIPs Chanel et qu’il joue au mannequin pour un grand magasin parisien que certes j’adore. Ce n’est pas facile d’exister quand on a des parents célèbres mais tout ce vent autour de la filiation des stars m’exaspère. Et quid de ces mèches peroxydées version Simon Le Bon ou Nick Rhodes dans the Reflex?

Pour la peine,  je vous invite à réécouter les grands classiques américains de Noël chantés par Dino, Frankie, Nat et bien d’autres. Ca vous mettra du baume au coeur.  A tester immédiatement, c’est cadeau (amateurs de HD, passez votre chemin mais ce sera dommage)!

Dans les brèves de comptoir du magazine sus-cité, nous apprenons que:

– Julien David collectionne les tabourets. A l’heure du zapping, je trouve tout collectionneur extrêmement touchant.
– L’ Animal Totem de ma chère Victoria Beckham est le cygne. Ca me laisse sans voix.  Si ça peut vous intéresser, l’Animal Totem d’Harper est le grand duc. En toute logique. C’est un chat en plumes qui a l’air très méchant…

Capture d’écran 2015-12-17 à 23.07.23

– Julia Restoin-Roitfeld, fille de …  a été choisie comme ambassadrice de la marque de lingerie italienne Intimissimi. WOW! Elle ajoute une nouvelle corde à son arc. Pour rappel, elle est mannequin, directrice artistique, entrepreneuse et jeune maman. Pas de commentaire ( sinon relire le paragraphe sur Gabriel Kane Day-Lewis ci-dessus). Sait-elle seulement qu’Intimissimi construit ses vitrines de Noël avec ce genre d’article?

IMG_1050

– Nicola Peltz a dit: « Disons qu’aujourd’hui on juge plus aisément les gens de ma génération sur leur look que sur leur véritable nature. Ce qui fait que les gens sont souvent dans le faux ». Mince alors!
Vous ne savez pas qui est Nicola Peltz? Moi non plus et ce n’est pas le sujet.
– La culotte est plus que jamais un symbole d’audace. Gros « dossier culotté » totalement  dénué d’intérêt.

Enfin, je terminerai par la revue littéraire à destination des cadeaux de fin d’année, mâchée par toutes les rédactions de mode: Love x Style x Life de Garance Doré ou Mon Paris d’Inès de la Fressange.  Pffff …Vacuité quand tu nous tiens….
C’est tellement dommage de se limiter à ce type d’ouvrages quand il existe des livres sur la mode ou le style richement documentés, passionnants, extravagants, inspirants  et, cerise sur le gâteau, avec du contenu. Il est effectivement bon de rappeler que la mode n’est pas que synonyme d’écervelés ou de personnalités incultes.

Voici ma sélection:

Selection-litteraire
Source: Amazon

A bon entendeur, salut! Les éléphants bleus ont eu le mérite de remettre l’église au milieu du village…

C’est promis en 2016, je serai plus gentille.